Expériences de lecture des jeunes en Europe

Lecture_BOV

Objectifs

L’objectif premier de cette action de recherche est de construire l’architecture d’une sous-collection de données « Pratiques de lecture des jeunes en Europe/ European Youth Reading Experiences  ». Cette sous-collection de EuRED (European Reading Experience Database) est développée dans le cadre de l’ANR Reading in Europe (2014-2016).
Dans un deuxième temps, cette action de recherche s’attachera à fournir des données relatives aux expériences de lecture des jeunes à l’échelle européenne.

La base de données générale rassemblera des témoignages (écrits, visuels, audio, enquêtes) d’expériences de lecture en Europe, de la Renaissance à aujourd’hui. Les données recueillies sont uniquement de nature textuelle pour le moment. Les données images et audio seront traitées ultérieurement. Cette base de données innovante multilingue, impliquant le travail collaboratif d’une équipe interdisciplinaire et internationale sur le plan scientifique comme technologique sera pleinement développée (intégration progressive des données) sur la base d’un nouveau financement pour lequel deux dépôts de réponses aux appels à projets ANR Internationale 2016 et H2020 2017 sont prévus.

Méthodologie

Pour y parvenir, plusieurs actions sont mises en œuvre. La première est la reprise et la conversion de la base de données britannique UK-RED qui fait figure de pionnière dans ce champ d’études mais qui est aujourd’hui dépassée sur le plan technologique. Un nouveau modèle de données reposant sur le standard XML-TEI customisé est en voie d’achèvement, qui permettra des enrichissements plus faciles et qui pourra assurer le plus haut degré d’interopérabilité. Dans ce cadre, les technologies du web de données sont également sollicitées afin de permettre des accroissements et des enrichissements les plus automatisés possibles, de garantir la qualité des données produites et d’offrir toutes les possibilités de réutilisation. Une politique de « crowdsourcing » sera également mise en œuvre dans un deuxième temps.

Durée de l’action

36 mois

Consortium

A l’Université du Maine:
Brigitte Ouvry-Vial (Coordinatrice programme ANR), François Vignale (responsable U. Maine du projet Base de Données).

Partenaire principal:
Open University London (G.-B.)- Shafquat Towheed, expert et DB project coordinator.

Autres partenaires:
Consortium Europeana

L’action s’appuie également sur le réseau de recherche mis en place dans le cadre de l’ANR P-RECIHC, soit une cinquantaine de chercheurs de 15 pays Européens.
Ce programme bénéficie d’un financement ANR 2014-2016.

Facebooktwittergoogle_plus