Expositions

2018  :  Enfances humanistes parcours visuel et sonore

À quoi ressemblaient les écoles et la vie des enfants entre le XVIe et le XVIIIe siècle ? Quels étaient les principes de la pédagogie humaniste ? Que savons-nous des cursus et parcours des élèves? Quel est l’héritage humaniste en matière d’éducation? L’exposition didactique et ludique Enfances humanistes se fonde sur des documents de première main, issus notamment de fonds locaux, pour répondre à ces questions.

Enfances humanistes en chiffres :

  • 18 mois de préparation
  • 10 membres du projet (chercheurs du laboratoire 3L.AM Le Mans et Angers, Université de Lille, Sorbonne, Université de Poznan) sous la direction de Patricia Lojkine et Sophie Soccard
  • Plus de 50 unités thématiques
  • Près de 300 illustrations (tableaux, dessins, cahiers, livres, cartes)
  • 30 extraits sonores à écouter sur le site

Enfances humanistes, c’est une exposition physique itinérante composée de panneaux illustrés et d’enregistrements sonores mais également un parcours numérique illustré et sonore à visiter sur le site internet : https://collections.enfance-jeunesse.fr/exhibits/show/enfanceshumanistes

Renseignements, prêt de l’exposition, collaboration : Prof. Patricia Lojkine (patricia.lojkine@univ-lemans.fr)

Pour suivre les dernières actualités de l’exposition, consultez le carnet https://enfanceshum.hypotheses.org/


Deux expositions itinérantes disponibles à l’emprunt

Le programme EnJeu[x] propose le prêt de deux expositions itinérantes, réalisées avec le concours des étudiant.e.s de Master 2 « Métiers des Archives » de l’Université d’Angers. Ces expositions, gratuites et ne nécessitant pas de matériel (panneaux auto-portés), sont destinées à tous les publics; des conférences avec des chercheurs peuvent éventuellement être organisées pour les accompagner dans les structures qui les accueilleront.

« L’enfance, ça nous regarde » : regards sur le Centre international de l’enfance (1949-1996)

Les archives du Centre international de l’enfance sont conservés à la Bibliothèque universitaire d’Angers: l’occasion de revenir sur l’histoire et le fonctionnement de cette institution unique, outil de formation et de recherche dans tous les domaines concernant l’enfant.

 Le Centre  international  de  l’enfance  (CIE)  a  été  pendant  près  d’un demi-siècle un lieu unique où ont travaillé ensemble des chercheurs et des praticiens  de  l’enfance.  Créé  par  Robert  Debré,  installé  au château de Longchamp de 1949 à 1997, le CIE a promu la pédiatrie sociale, dispensé  des  formations  sanitaires  et  sociales,  a  soutenu  des  recherches dont certaines demeurent encore aujourd’hui des références, a développé le caractère transdisciplinaire des études sur les enfants. C’est ce croisement des approches qui a été la marque du CIE dans l’espace transnational de la cause des enfants construit au niveau mondial après la Seconde Guerre mondiale.
Ce faisant, le CIE a collaboré avec les grandes organisations internationales s’occupant de ces questions : en premier lieu l’UNICEF qui le finançait en partie et avec laquelle il a beaucoup travaillé, mais aussi l’OMS, l’UNESCO, etc. Il a participé activement aux échanges transnationaux sur les questions de protection de l’enfance, spécialement dans le domaine de la santé. En France, le CIE a collaboré avec l’INSERM et d’autres organismes de recherche.

Une version numérique de cette exposition est consultable sur le portail documentaire d’EnJeu[x].

Le CIE a également fait l’objet d’un ouvrage, « Le Centre international de l’enfance (1949-1997), des archives à l’histoire » , par Yves Denéchère et Patrice Marcilloux, paru au 1er semestre 2016, aux éditions Presses universitaires de Rennes, dans la collection Histoire.

 

« Promenons-nous dans les droits. L’enfant et ses droits d’hier à aujourd’hui »

 

expo DroitsEnfants

Renseignements et réservation: contact@enfance-jeunesse.fr