Aller au contenu
Accueil » Actualités » Migration des enfants : un pan méconnu de l’histoire à explorer

Migration des enfants : un pan méconnu de l’histoire à explorer

Yves Denéchère, directeur de l’unité mixte de recherche (UMR) Temos, coordonne le projet de recherche intitulé « Enfants en décolonisation : migrations contraintes et construction individuelle (1945 – 1980) ».

Dans le contexte de la décolonisation, combien d’enfants on été séparés de leur famille d’origine ? Comment ces personnes se sont intégrées et construites dans la société française ? Quel regard ont-elles sur leurs parcours ?
Ces questions sont celles abordées lors d’un programme de recherche collaboratif, financé par l’ANR à hauteur de 300 000€ pour une durée de 36 mois.

« L’étude porte sur les migrations contraintes vers la France depuis ses possessions (Indochine, Algérie, Madagascar) de milliers d’enfants, détaille le professeur d’histoire contemporaine à l’UA. Organisés ou contrôlés par l’État selon des motivations populationnistes (favorables à l’accroissement de la population) ou post-coloniales, ces déplacements d’enfants avaient une dimension humanitaire mais étaient aussi organisés dans l’intérêt de l’État. »

A retrouvez également sur le site de l’Université d’Angers et sur le site de l’ANR

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.