Séminaire « Les voix de l’enfant/ce »

Angers, 1er juin 2018 – Séminaire bi-site du 3L.AM, axe 3 « Cultures de jeunesses en mouvements »

en collaboration avec la thématique « Enjeux du récit : culture, société, modernité » du programme EnJeu[x]

Cycle coordonné par Delphine Letort et Taïna Tuhkunen – laboratoire 3LAM

Ce séminaire s’intéressera aux différentes formes d’expression de l’enfant et de l’enfance. La voix de l’enfant est portée par la littérature de jeunesse, mais elle se fait également entendre dans bien d’autres types de récits. Elle peut surgir dans le présent de l’autobiographie, se distinguer à travers la réminiscence du passé, ou se singulariser dans le présent de la fiction, littéraire ou cinématographique, notamment sous forme de flashbacks. Selon la conception habituelle, l’innocence de l’enfance doterait la parole de l’enfant d’une vérité qui l’opposerait aux mensonges, mystifications et « vérités alternatives » de l’adulte. Et pourtant, l’enfance demeure le terrain privilégié de l’imaginaire et des histoires contées. Car les enfants, eux aussi, (se) racontent des histoires, déstabilisant ainsi la relation entre la fiction et la non-fiction, l’enfance et la vie dite adulte, tout en engendrant maintes autres questions concernant les découpages classiques sur lesquels il sera possible de se pencher dans le cadre de notre séminaire qui abordera la parole et la voix de l’enfant à travers différents types de con/textes, y compris transdisciplinaires,  tout en s’intéressant à l’évolution des modalités de création de celles-ci.

Cette séance de séminaire se déroulera à la Maison de la recherche Germaine Tillion (salle Frida Khalo) à partir de 13h30. Accès libre et gratuit, dans la mesure des places disponibles. Pour y assister, merci de bien vouloir contacter joelle.vinciguerra@univ-angers.fr

Programme des communications :

Aurora DELGADO : « Ana María Matute, Paraíso inhabitado : présence et puissance de l’imaginaire enfantin », Université d’Angers, Études hispaniques et hispano-américaines

Sophie JOUANNO: « Quelques aspects de la voix de Mohammed, dit « Momo » dans le roman La vie devant soi de Romain Gary », Université du Mans, Lettres modernes

Seowon KWON : « Le Perdu dans l’Irretrouvable : la voix d’enfant dans l’œuvre de Pascal Quignard », Université du Mans, Littérature française

David POULIQUEN : « Chœurs d’enfants » Réflexion sur l’instrumentalisation de la voix de l’enfant dans La Bohème de Puccini, Carmen de Bizet, Once in Royal David’s City de Gauntlett et L’Enfant et les sortilèges de Ravel, Université d’Angers, Études anglophones, membre associé du laboratoire de Musique « Arts : pratiques et poétiques »

 

 

Facebooktwittergoogle_plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *