Conférence « L’enfant et son statut aujourd’hui » par Jean-Claude Quentel – 17 mai 2019

conférence

Jean-Claude Quentel, Psychologue clinicien, Professeur émérite de l’Université de Rennes 2, sera présent le vendredi 17 mai 2019 à 18h30 à la Maison de la recherche Germaine Tillion de l’Université d’Angers pour une conférence intitulée « L’enfant et son statut aujourd’hui. Conséquences pratiques et notamment éducatives ». La rencontre sera suivie d’un temps de convivialité.

L’enfant a pris de nos jours une place considérable dans notre société. Les raisons en sont multiples. Le statut qui est le sien, et qui n’était pas du tout le même il y a encore quelques décennies, est cependant à questionner. Car il a des conséquences importantes, notamment sur le plan éducatif. La famille en a été profondément transformée et l’école en ressent aussi fortement les effets. Il en résulte que nombre de parents et de professionnels œuvrant auprès de l’enfant se disent aujourd’hui déboussolés.

Jean-Claude Quentel est Professeur émérite de l’université de Rennes 2, membre associé au laboratoire LIRIS E.A. 7481. Psychologue clinicien, il a travaillé en CMPP, en IME et en SESSAD. Ses champs de recherche concernent l’enfant (notamment la question de son statut anthropologique), l’adolescent, ce qu’on appelle aujourd’hui la « parentalité« , ainsi que l’épistémologie des sciences humaines. Il a publié de très nombreux articles et quelques ouvrages, parmi lesquels L’enfant. Problèmes de genèse et d’histoire ; Le parent. Responsabilité et culpabilité en question ; Les fondements des sciences humaines. Il a également co-dirigé avec Marcel Gauchet Histoire du sujet et théorie de la personne. La rencontre Marcel Gauchet – Jean Gagnepain.

17 mai 2019 – 18h30-20h30 Maison de la Recherche Germaine Tillion de l’Université d’Angers

Facebooktwittergoogle_plus

2 Commentaires

  1. Marc Champion

    Bonjour, une inscription préalable est-elle nécessaire?

    Répondre
    1. E V (Auteur de l'article)

      Bonjour,
      Non, une inscription préalable n’est pas nécessaire.
      Cordialement,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *