Construction et diffusion des savoirs féminins dans l’Europe Moderne : entre méfiance et fascination

15/04/2022

Journée d’études organisée par le laboratoire 3L.AM et l’Université du Mans avec le soutien d’EnJeu[x]

Programme disponible en pdf.

« Pour une nouvelle définition de l’éducation féminine dans l’Italie du Dix-huitième siècle »

Conférence plénière de Jennifer Haraguchi.

Jennifer Haraguchi est Professeure Associée d’italien à la Brigham Young University (BYU) à Provo (Utah, États-Unis). Elle a obtenu une maîtrise en études italiennes à l’Université de Virginie et un doctorat en littérature italienne à l’Université de Chicago. L’année dernière lui a été décernée la bourse Alcuin pour l’excellence de son enseignement en premier cycle à la BYU. Depuis 2017, elle organise et dirige le congrès annuel de la Sixteenth Century Society (Société du Seizième Siècle). Ses recherches et ses travaux se concentrent sur l’Italie de l’époque Moderne, plus particulièrement sur l’histoire sociale et religieuse des femmes, sur les femmes écrivains et sur l’éducation des femmes. Elle s’intéresse également aux thèmes du souvenir et de la méditation dans la littérature médiévale. Elle a publié des articles dans The Sixteenth Century Journal, dans Early Modern Women: An Interdisciplinary Journal et dans I Tatti Studies in the Italian Renaissance. Elle prépare actuellement l’édition et la traduction annotée d’écrits sélectionnés de l’éducatrice et dramaturge florentine, Eleonora Ramirez di Montalvo (1602- 1659) pour la collection The Other Voice in Early Modern Europe.

Journée d’études organisée par Sophie Soccard

twitterrssyoutube
Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.