Conférence performée « Mauvaises filles, incorrigibles et rebelles »

Loading Map....

Date / Heure
Date(s) - 19/11/2016
15 h 30 min - 18 h 00 min

Emplacement
Archives Nationales

Catégories Pas de Catégories


Dans le cadre du festival de la 7e édition du festival Paris En Toutes Lettres, les Archives Nationales accueillent Véronique Blanchard (École Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse), David Niget (Université d’Angers) & la Compagnie À la tombée des nues (Servane Daniel et Anaïs Harté) pour une conférence performée

Les « mauvaises filles » sont les invisibles de l’histoire. Pourtant, elles incarnent bel et bien des figures de la révolte, contre les normes sociales et les normes de genre. Traditionnellement perçues comme des victimes au xixe siècle, « filles perdues » recluses dans les Bon-Pasteur pour y être préservées, les adolescentes, sous le regard de la justice des mineurs au xxe siècle se muent en « rebelles ». Elles sont rétives à l’ordre sexuel, révoltées contre les règles du patriarcat, « incorrigibles » au sein des institutions de rééducation, insoumises à l’égard de la discipline sociale. Archives et images inédites à l’appui, cet évènement entre conférence universitaire et performance théâtrale s’attachera à donner des visages et des voix à ces dissidentes.

À lire – Véronique Blanchard et David Niget, Mauvaises filles, incorrigibles et rebelles, préface de Michelle Perrot, postface de Coline Cardi, Textuel, 2016.

© éd. Textuel

mauvaises filles_invitation

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.