#THÈSE  » Les dossiers individuels de la protection de l’enfance : constitution, conservation, accès »

Adélaïde Laloux a soutenu sa thèse de doctorat en archivistique le 15 avril dernier, réalisée sous la directon de Patrice Marcilloux et Hervé Rihal.

« Adélaïde est diplômée du Master « Archives » de l’Université d’Angers, elle a exercé le métier d’archiviste avant d’être recrutée pour mener son travail doctorale dans le cadre de notre programme EnJeu[x] sur l’étude du bien-être des enfants et des jeunes, porté par l’Université d’Angers et financé par la région Pays de la Loire.

Dans sa thèse, elle s’intéresse aux logiques d’usage du dossier de l’enfant : Qui le consulte ? Quel sens la consultation revêt-elle pour les usagers ? Les modalités de création du dossier et d’accès sont-elles conformes aux attentes et aux exigences de la société ? Adélaïde Laloux croise de manière originale les approches archivistique, juridique, historique et même psychologique pour répondre à ces questions.

Souhaitant inscrire ses travaux dans une logique de retour vers la profession, Adelaïde Laloux émet quinze recommandations pour une stratégie de consultation des dossiers individuels en protection de l’enfance visant à améliorer le contenu des dossiers ainsi que leurs conditions d’accès et à construire une nouvelle relation avec l’usager. « 

Un article à retrouver sur le site Archivistes

Suivez l’actualité d’EnJeu[x]

twitterrssyoutube
Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.