Capacités sociocognitives et cognitives dans le syndrome de Turner chez l’enfant

Claire Mauger est psychologue spécialisée en neuropsychologie, et doctorante au Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (LPPL – UPRES EA 4638) à l’Université d’Angers – Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines. Son sujet porte sur les capacités sociocognitives et cognitives dans le syndrome de Turner chez l’enfant. Le syndrome de Turner est une maladie génétique rare. La prévalence estimée est d’environ un nouveau-né de sexe féminin sur 2000 (Gravholt & Stochholm, 2006).

La majorité des enfants et adolescentes avec syndrome de Turner ont une efficience intellectuelle normale avec des capacités verbales préservées, mais un traitement visuo-spatial altéré (Hong et al., 2009). Claire Mauger va donc chercher à explorer les capacités cognitives et sociocognitives des enfants et adolescentes souffrant d’un syndrome de Turner pour nous permettre d’appréhender les facteurs à l’origine des difficultés qu’elles rencontrent dans la vie quotidienne, dans le milieu scolaire ou au sein du cercle familial.

Une présentation plus détaillée de son sujet de thèse :

View Fullscreen
Facebooktwittergoogle_plus