Journée d’étude « Accueil et soin de l’enfance (Antiquité, Moyen Age) »

Loading Map....

Date / Heure
Date(s) - 29/04/2016
Toute la journée

Emplacement
Hôtel de ville / Hôtel d'Agglomération

Catégories


Cette journée d’étude est organisée par Véronique Dasen (Université de Fribourg) et Patricia Gaillard-Seux (Université d’Angers), dans le cadre des activités de l’axe 5 du programme  EnJeu[x]  et en partenariat avec les Musées de Cholet, à l’occasion du lancement de l’exposition « Veni, vidi, ludique » au Musée d’Art et d’Histoire de Cholet.

Dans l’Antiquité et au Moyen Âge, au moins la moitié des enfants mouraient avant l’âge adulte. Dans l’Antiquité, on pouvait choisir d’élever le nouveau-né, de le laisser mourir en l’abandonnant ou de le tuer ; au Moyen Âge, le négliger pouvait être une manière discrète de l’éliminer puisque de toute façon, il en mourait naturellement beaucoup. Dans un contexte démographique et social aussi rude à nos yeux, comment accueillait-on l’enfant de manière à l’intégrer à la famille et à la société et comment en prenait-on soin tout au long de son enfance ? On verra comment dans la Grèce antique, on peut vouloir rejeter un enfant accepté à sa naissance et mettre en cause le lien de filiation. Alors que l’enfant grec était ordinairement élevé au sein de sa famille et allaité par sa mère ou une nourrice, cette norme sociale est remise en cause par des penseurs antiques, comme Platon, qui auraient souhaité la mise en commun des enfants et leur allaitement « collectif » par différentes femmes dans le cadre de l’organisation d’une société idéale. C’est toutefois le souci du bien-être et de la santé de l’enfant lui-même qui domine : le hochet, qu’un homme politique grec est censé avoir inventé, est paré de vertus aussi bien ludiques que thérapeutiques ; l’enfant malade doit être entouré et protégé par l’alimentation, la médecine ou des moyens superstitieux. L’allaitement, moyen tout à la fois de nourrir et de soigner le jeune enfant par le biais de la nourrice, entre même dans l’imaginaire poétique à la fin du Moyen Âge.

Programme

10h30 | Accueil
10h45 | Ouverture
Yves Denéchère │ Professeur d’histoire contemporaine, CERHIO UMR CNRS 6258 │ Université d’Angers
Responsable du programme de recherche EnJeu[x] 11h-12h30 |
Jérôme Wilgaux │Maître de conférences d’histoire grecque , CReAAH UMR CNRS 6566 │ Université de Nantes
La « vérité » de la parenté. Rejet et reconnaissance du lien parental (paternel et maternel) dans les sources
grecques antiques
Aurélie Damet │ Maître de conférences d’histoire grecque, ANHIMA UMR CNRS 8210 │ Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Communauté des enfants et eugénisme dans les utopies de la Grèce antique

12h30-14h | Pause déjeuner
14h-15h30 |
Véronique Dasen │ Professeur d’archéologie classique, Groupe de recherches Callisto │ Université de Fribourg (Suisse)
Le hochet dans l’Antiquité : entre soin et jeu
Patricia Gaillard-Seux │ Maître de conférences d’histoire romaine, CERHIO UMR CNRS 6258 │ Université d’Angers
S’occuper d’un enfant épileptique dans l’Antiquité
15h30-16h | Pause
16h-17h30 |
Mehrnaz KATOUZIAN-SAFADI(a) [co-auteurs: Jean-Philippe IZARD(b), Meyssa BENSAAD(a)]│ (a) CNRS – SPHERE, CHSPAM- UMR 7219 │ Université Paris 7 Denis Diderot │ (b) Médecin praticien
Protéger l’enfant et en prendre soin par l’alimentation : le cas de la rougeole. Textes médiévaux arabes et persans (Râzî (IXe), Heravî (XIe), Ibn al Quff (XIIIe))
Laëtitia Tabard │ Maître de conférences de littérature médiévale, 3L.AM EA 4335 │ Université du Maine
« Nourriture » et « cure » de l’enfant: l’imaginaire de l’allaitement dans la poésie courtoise de la fin du Moyen Âge
18h | Visite guidée, par Véronique Dasen, de l’ exposition « Veni, vidi, ludique »

 

A Cholet
Hôtel de ville / Hôtel d’Agglomération,
Rue Saint Bonaventure
Côté Médiathèque, Salle Araya
Entrée libre et ouverte à tou.te.s, sur inscription, au 02 72 77 23 22

Cette journée est également inscrite au programme de la 10e édition des Journées de l’Antiquité.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *