Prix UNICEF 2018

Le Prix 2018

La thématique 2018

Le Prix Unicef de Littérature Jeunesse permet aux enfants de récompenser chaque année les livres apportant un éclairage sur les droits de l’enfant. Le thème fort de 2018, « Réfugiés et migrants, du déracinement à l’exil » permet à tous, petits et grands, d’appréhender le déracinement des enfants confrontés aux conflits, à la violence et à la pauvreté. Des sujets tels que la solidarité, le départ, le parcours et l’accueil des réfugiés, en raison des conflits, de la violence ou de la pauvreté sont abordés par les ouvrages de la sélection.

Les livres nominés et les fiches pédagogiques

Plusieurs chercheuses du programme EnJeu[x] (Nathalie Prince, Nadja Maillard, Asmaa El Assal, Maeva Touzeau, Blandine Charrier) ont conçu des dossiers pédagogiques pour accompagner la lecture des livres en compétition et approfondir les thèmes qui y sont abordés. Les fiches correspondant à chaque livre sont téléchargeables librement en cliquant sur les liens suivants

Catégorie 3 à 5 ans :

Catégorie 6 à 8 ans :

Catégorie 9 à 12 ans :

Catégorie 13 à 15 ans :

NOUVEAU ! Les lauréat.e.s 2018

Le palmarès a été révélé le 28 novembre 2018 lors du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Plus de 3600 enfants entre 3 et 18 ans ont voté par catégorie d’âge pour leur livre préféré parmi la sélection.

Catégorie 3-5 ans : Bienvenus, de Barroux, éditions Kaléidoscope : Chaque jour, des enfants, des femmes et des hommes risquent leur vie pour se mettre à l’abri. Ils fuient les persécutions, la guerre, la famine… Que les causes soient politiques ou climatiques, n’oublions jamais que l’asile est un droit constitutionnel. L’accueil des réfugiés est l’affaire de tous !

Catégorie 6-8 ans : Chemin des dunes, de Colette Hus-David et Nathalie Dieterlé, éditions Gautier Languereau : Talia, 7 ans, doit fuir le Soudan avec sa famille et migrer vers un nouveau lieu de vie. Ballotée des rivages d’Afrique au chemin des dunes du Nord de la France, elle va connaître la peur, l’inquiétude, puis un jour, l’espoir d’un avenir meilleur.


Catégorie 9-12 ans : Banana girl, de Kei Lam, éditions Steinkis : Kei a grandi en France, partagée entre deux cultures : les dim sum et le camembert, la fête de la Lune et l’Épiphanie, le baume du tigre et l’eau bénite… La vie n’est pas toujours simple pour une petite Chinoise à Paris, mais peu à peu elle se forge une identité faite de ces références multiples. Aujourd’hui, Kei revendique son métissage culturel et assume joyeusement l’étiquette de banane, jaune à l’extérieur et blanche à l’intérieur…


Catégorie 13-15 ans : Rage, de Orianne Charpentier, éditions Gallimard : « Rage »… C’est le surnom que son amie lui a donné. C’est désormais ainsi qu’elle se nomme, pour oublier son nom d’avant, celui de son enfance, d’avant l’exil, la déchirure. Rage a eu affaire à la violence des hommes, de la guerre. Et la voilà réfugiée en France, seule, sans aucun repère. Telle une bête traquée, elle se méfie de tous. Une nuit, sa route croise celle d’un chien, apparemment dangereux, blessé, maltraité. Le sauver devient une nécessité…

Source : https://my.unicef.fr/contenu/prix-unicef-de-litterature-jeunesse-2018

Une nouveauté 2018 : le concours d’écriture

En 2018, un nouveau volet vient enrichir le Prix Unicef de Littérature jeunesse, sous forme d’un concours d’écriture permettant aux jeunes de donner libre cours à leur imagination autour de la thématique du Prix Unicef de Littérature jeunesse. Organisé en partenariat avec le Livre de Poche et parrainé par le romancier Maxime Chattam, le concours d’écriture 2018 a permis à plus de 500 jeunes de 15 à 20 ans d’aborder la thématique « Réfugiés et migrants, du déracinement à l’exil » sous la forme d’une nouvelle, d’une poésie ou d’un slam. Le jury était composé de salariés et bénévoles d’UNICEF France, Véronique Cardi et Audrey Petit (Livre de Poche), et des partenaires EnJeu[x] et Librinova.

Les lauréats du concours d’écriture 2018

Dans la catégorie nouvelle : « La couverture jaune » texte d’Aice, 17 ans : l’histoire d’une famille française devant fuir la France en raison de la menace d’un brouillard toxique sur l’Europe.

Dans la catégorie slam/poésie : « M.A.G.I.C » le texte d’un groupe de 9 jeunes slammeurs : Ismaël, Anas, Ayoub, Matéo, Bashkim, Enor, Aahron, Mohamed, Arjinder, sur leur exil personnel.

Les textes des lauréats seront publiés dans un recueil de nouvelles d’auteurs et d’artistes consacré à l’exil qui paraîtra au Livre de Poche en mai 2019. Les bénéfices de l’ouvrage seront reversés à l’UNICEF. Dans chaque catégorie, les dix textes finalistes seront publiés dans un ouvrage numérique par Librinova début 2019. Les bénéfices seront reversés à l’UNICEF.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Prix UNICEF

Informations : https://my.unicef.fr/contenu/prix-unicef-de-litterature-jeunesse-2018